Assurances sociales

Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller pour toutes questions en lien avec les assurances sociales : AVS et prestations complémentaires, assurance maladie et aides financières ou encore les indemnités forfaitaires pour l'aide à domicile.

Pierre, 66 ans, Villars-sur-Glâne

"Grâce à Pro Senectute, j'ai réussi à faire des économies avec mon assurance maladie et à obtenir une indemnité forfaitaire pour un soutien à domicile."

Pouvoir vivre sa retraite décemment

L’âge de la retraite (64/65 ans) ouvre le droit à des revenus qui devraient permettre aux personnes de vivre décemment. Ces ressources sont prévues légalement sur le plan national par la loi sur l’Assurance-vieillesse et survivants (LAVS) et sur le plan cantonal :

  • par la loi sur les prestations complémentaires à l'AVS (LPC)
  • par la loi sur l’assurance-maladie (LAMal) (aide financière de l’Etat au paiement des cotisations)
  • par la loi sur les soins et l’aide familiale à domicile (indemnité forfaitaire)

Les rentes AVS

La rente AVS devrait garantir un revenu minimum. La demande de rente AVS doit être déposée auprès de la caisse de compensation qui a encaissé les dernières cotisations.

L’AVS rembourse, à raison de 75 % du prix net, certains moyens auxiliaires, indépendamment de la situation financière du demandeur.

A titre d’exemple : certains types de chaussures orthopédiques, appareils acoustiques, appareil orthophonique, etc…

Cette liste n'est pas exhaustive. Elle est modifiée et complétée régulièrement. Il vaut donc la peine de se renseigner en cas de besoin.

La demande de prestations pour moyens auxiliaires doit être déposée auprès de l’office cantonal de l’assurance invalidité.

Pro Senectute offre aux client/e/s un service de qualité à des conditions avantageuses. Pour plus d'information n'hésitez pas à nous contacter au 026 347 12 48 et à consulter notre offre de fauteuils roulants en ligne.

Les personnes assurées et domiciliées en Suisse peuvent demander une allocation pour impotent de l’AVS lorsque:

  • elles souffrent d’une impotence grave, moyenne ou faible;
  • l’impotence s’est manifestée sans interruption pendant au moins une année;
  • elles ne bénéficient pas déjà d’une allocation pour impotent de l’assurance-accidents obligatoire ou de l’assurance-militaire.

L’allocation pour impotent est accordée indépendamment de la situation financière de la personne et n’est pas imposable. De plus, la personne peut déduire un montant, selon le degré d'impotence, au code 4.370 de sa déclaration d'impôts.

La demande d’allocation pour impotent doit être déposée auprès de l'Office AI du canton.

Les prestations complémentaires (PC)

Les rentes AVS assurent aux personnes âgées un revenu minimum, mais bien souvent elles ne suffisent pas pour vivre. C’est pourquoi la Loi fédérale sur les prestations complémentaires (PC) a été introduite en 1966. L’octroi des prestations complémentaires dépend des cantons. La réforme des PC est entrée en vigueur le 01.01.2021.

Les prestations complémentaires ne sont pas de l’assistance mais un droit.

Elles se calculent en fonction d’éléments personnels : les revenus et les dépenses. 

Ce système a l’avantage de tenir compte des situations individuelles. C'est la raison pour laquelle les montants octroyés sont différents d’une personne à une autre.

Tout changement dans la situation personnelle, doit être signalé et peut entraîner une révision du dossier.

La demande doit être déposée à la caisse cantonale de compensation

Les PC ne sont pas imposables.

Pro Senectute propose un calculateur en ligne pour évaluer votre droit aux PC.

Les bénéficiaires de prestations complémentaires peuvent se faire rembourser différents frais de maladie.

Les informations détaillées se trouvent sur le site internet de la caisse cantonale de compensation.

Le bénéficiaire PC est exonéré de la redevance. Il doit fournir à l'organe d'encaissement SERAFE AG, Case postale, 8010 Zürich, la décision de l'organe PC lui garantissant ce droit.

Les quotidiens "La Liberté", La Gruyère" et "Freiburger Nachrichten" accordent un rabais de 25% sur les abonnements des personnes qui sont au bénéfice des prestations complémentaires. Le bénéficiaire PC devra fournir à l'organe d'encaissement des quotidiens, la décision de l'organe PC lui garantissant ce droit.

Réduction de prime d'assurance-maladie

L'Etat accorde des subsides destinés à la réduction des primes d'assurance-maladie. Elle est destinée à faciliter le paiement des cotisations à l’assurance-maladie obligatoire et s’adresse non seulement aux personnes âgées mais également à toute la population.

La demande peut être déposée jusqu’au 31 août pour l’année en cours auprès de la caisse cantonale de compensation.

L’indemnité forfaitaire pour l'aide à domicile

En vertu des dispositions légales, soit la loi du 12 mai 2016 sur l’indemnité forfaitaire (LIF) est une aide financière accordée aux parents et aux proches qui apportent une aide régulière, importante et durable à une personne impotente pour lui permettre de vivre à domicile. Les conditions d’octroi sont fixées dans le règlement concernant l’octroi de l’indemnité forfaitaire.

L’indemnité forfaitaire est imposable, des déductions sont possibles.

Pour obtenir une indemnité forfaitaire, il faut déposer une demande auprès de la commission de district pour l’aide et les soins à domicile.

Les aides financières de Pro Senectute

Dans des situations particulières pour lesquelles le système légal n'apporte pas de solution, les personnes âgées peuvent faire appel aux aides financières de Pro Senectute.

Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à nous contacter

En savoir plus